Logo LD Système
  Accueil Logiciels Services Support Lettres d'info
Newsletter
Annonce LDPaye Version 8
Support de la DSN

Lettre du 04/12/2014

Bonjour

Nous avons aujourd'hui le plaisir de vous annoncer la disponibilité prochaine de la version 8 de notre progiciel LDPaye.

Avec son lot habituel de nouveautés, mais surtout le support de la nouvelle Déclaration Sociale Nominative (DSN), une petite révolution pour les gestionnaires de paye comme on l'a connu il y a plus de 10 ans quand la DADS-U a remplacé la TDS, ou plus récemment lors de l'avènement de la norme 4DS.

Cette lettre vous présente le planning de déploiement de cette version 8 en 2015 tel que nous l'envisageons aujourd'hui, afin de lever toutes les éventuelles inquiétudes quant au support de cette norme DSN par LDPaye.

LD SYSTEME a signé la charte DSN pour les éditeurs de logiciel de paie en septembre dernier. Mais le travail sur cette norme DSN avait commencé bien plus tôt, avec les premières études en 2013, le développement proprement dit ayant été lancé en mars 2014. C'est donc un travail de longue haleine qui se concrétise aujourd'hui avec cette version 8. Elle vous permettra de franchir cette nouvelle étape de la dématérialisation.

Bonne lecture à tous


Version 8.00

Pourquoi une version 8


La version 8 de LDPaye est une version majeure, comme l'a été la version 7 parue il y a 3 ans déjà. Elle a nécessité plus de 200 jours de développement.

L'objet principal de cette version est d'implémenter le support de la Déclaration Sociale Nominative (DSN) au coeur même de LDPaye. Avec ce que cela suppose de reengineering du logiciel, la DSN étant « structurante », comme toute nouvelle norme en matière de déclaration sociale.

Si vous n'avez pas encore pris connaissance de ce qu'est la DSN, et des enjeux de cette nouvelle déclaration, nous vous invitons à consulter le site d'information www.dsn-info.fr.

Le support de cette nouvelle norme justifie donc à lui seul la mise en place d'une nouvelle version de votre progiciel de paye.

Mais la version 8 apporte aussi de nombreuses améliorations, qui découlent pour la plupart des souhaits émis par les nombreux utilisateurs de LDPaye. Cela touche des domaines très variés. Citons par exemple :

  • de nouveaux contrôles possibles en saisie des éléments variables : on peut définir un intervalle de valeurs autorisées en saisie propre à chaque rubrique. On peut aussi restreindre la saisie de certaines rubriques à certains utilisateurs (Administrateurs par exemple) ;
  • la gestion des arrêts de travail, avec un mode « avancé » qui peut aller jusqu'à la génération automatique des éléments variables (absences, maintien de salaire...), découlant de ces arrêts de travail ;
  • la gestion de 2 axes analytiques supplémentaires, en sus de la section analytique, pour faire suite à ce qui a été offert par LDCompta Version 10 ;
  • la possibilité de recodifier tout ou partie de son plan de paye (rubriques et cotisations) sur 5 ou 6 caractères, pour donner plus de confort lors de la maintenance des plans de paye complexes ;
  • la gestion de constantes générales déclinées par sociétés et/ou établissements : une nouveauté bien pratique qui trouvera de nombreux usages ;
  • la gestion d'assiettes de référence pour les cotisations, pour fiabiliser la gestion des cotisations ;
  • la possibilité de se constituer un environnement de simulation en quelques clics ;
  • et bien d'autres nouveautés encore...

Sans oublier un rafraichissement du look, dans la droite ligne de ce qui a été fait avec LDCompta Version 10.

Le calendrier de déploiement de la version 8

Le contexte

L'année 2015 va être une année très délicate en matière de paye, de part l'arrivée de cette Déclaration Sociale Nominative. Car si à terme cette déclaration devrait simplifier un peu les choses (c'est l'objectif principal qui lui a été fixé), nous allons être confronté à une période transitoire avec un double système déclaratif : le système déclaratif actuel (DUCS, DNAC-AE, DADS-U...) d'une part, le nouveau système DSN d'autre part.

La bascule ne peut en effet qu'être progressive : d'une part parce que toutes les entreprises, même celles qui auront basculé au système DSN courant 2015, devront produire une DADS-U norme 4DS pour l'année 2015 en janvier 2016. D'autre part pour des questions d'organisation. Il faut éviter le gigantesque embouteillage qui se profile pour fin 2015, si toutes les entreprises venaient à attendre la date limite pour basculer au système DSN. Les différents services de support, que ce soit chez les éditeurs de logiciels de paye ou dans les différents organismes destinataires des données sociales, ne pourront faire face au flot de questions et problèmes résultant de la mise en place de la DSN si ce flot est concentré sur le dernier trimestre 2015.

Le calendrier officiel de mise en place de la DSN, tel qu'il est connu à ce jour (novembre 2014) est le suivant :

  • la DSN devient obligatoire pour toutes les entreprises à compter de janvier 2016
  • pour  celles qui ont déclaré en 2013 plus de 2 millions d'euros de cotisations sociales à l'URSSAF ou la MSA, le décret du 24 septembre 2014 institue une obligation intermédiaire pour les paies effectuées à partir du 1er avril 2015 (déclaration à faire avant le 5 ou le 15 mai).

Compte-tenu du nombre d'entreprises concernées, on comprend que le calendrier est très serré. D'autant que le déploiement du système DSN est un processus qui se veut progressif. Il se décompose en 3 phases répondant chacune à un cahier technique différent et qui se recouvrent partiellement dans le temps :

  • la phase 1 « en production » depuis avril 2013, mais dont le déploiement est assez poussif. L'objectif de 100 000 entreprises pour fin 2014 ne sera probablement pas atteint.
  • la phase 2 ouverte en « pilote » depuis début novembre, annoncée « en  production »  en février 2015 (sauf report de dernière minute toujours possible) ;
  • la phase 3, dite de généralisation, prévue pour fin 2015, mais dont le cahier technique n'est pas encore connu à ce jour.

Le système va donc encore évoluer alors qu'il est en cours de déploiement !

Il faut également savoir que LD SYSTEME a choisi, pour de multiples raisons, de n'adhérer au projet DSN qu'à partir de la phase 2.
LDPaye ne sera donc jamais en mesure d'établir une DSN phase 1.

Le calendrier pour LDPaye

LDPaye Version 8 a été installé début novembre chez 3 clients « pilote ». L'objectif est de tester « grandeur nature » tout le processus DSN, depuis l'élaboration des DSN au sein de LDPaye, la transmission de ces DSN sur le portail de test, et la récupération des comptes-rendus. Cette étape « pilote » est indispensable pour tous les acteurs concernés : les éditeurs de logiciel de paye, le GIP-MDS (l'entité qui pilote ce projet DSN et gère le portail déclaratif) et les organismes destinataires (ACOSS, CNAM, CNAV, MSA, Pôle Emploi...). Cela permet de tester les différents cas d'usage de la DSN, en situation « quasi réelle », avec tout ce que cela suppose de problèmes divers et variés à solutionner.

Ce n'est qu'au terme de cette première phase pilote que nous autoriserons l'usage de la DSN à nos différents clients. Et en tout état de cause, LDPaye n'offrant que le support de la DSN phase 2, l'envoi de déclarations en production ne pourra se faire qu'après l'ouverture du portail déclaratif prévue fin février 2015.

Cela étant, la version 8 sera disponible plus tôt : à partir de mi décembre 2014. Vous pourrez donc, si vous le souhaitez, commander et installer cette version rapidement afin de bénéficier de toutes les nouveautés qu'elle comprend, mais hors DSN. Aucun support DSN ne sera assuré en décembre 2014 et janvier 2015 en dehors de nos clients « pilote ».

L'expérience nous a montré que le déploiement d'une nouvelle version de logiciel de paye ne peut être envisagé courant janvier, les entreprises ayant peu de disponibilité en début d'année.

Le déploiement effectif de cette version 8 ne pourra donc s'opérer qu'à partir de février 2015. Et nous traiterons en priorité les entreprises soumises à l'obligation intermédiaire d'avril 2015. Nous aurons une fenêtre de 3 mois seulement pour mettre en place la version 8 dans ces entreprises, avec ce que cela suppose de formation, de paramétrage, de test, de reprise d'historique éventuellement.
Dès aujourd'hui, si vous êtes soumis à cette obligation intermédiaire (plus de 2 millions d'euros de cotisations sociales payées à l'URSSAF en 2013), nous vous invitons à le signaler à votre prestataire de services habituel.
Pour les autres entreprises, il faudra très rapidement se positionner pour que l'on puisse répartir la charge de travail tout au long de l'année 2015. Nous reviendrons vers vous en février 2015 pour planifier ces opérations.

Le travail préparatoire

Avant même de mettre en place la version 8, un travail de reparamétrage de LDPaye peut être mené en amont. En effet, la DSN requiert un certain nombre de données nouvelles, qui n'apparaissaient pas en tant que telles sur les bulletins de paye : salaire rétabli, salaire net versé... Pour être en mesure de produire ces données au plus tôt, y compris sur des périodes antérieures à l'entrée dans le système DSN (ce qui permettra, si on le souhaite, d'établir une DSN dite de reprise d'historique lors de cette entrée dans le système DSN), il est souhaitable de procéder à quelques compléments de paramétrage sans attendre la version 8.

Une note détaillée précisant tous les paramètres à mettre en place dans ce cadre vous sera proposée fin 2014. La mise en place de ces paramètres pourra ainsi être faite en même temps que les autres nouveautés de paramétrage attendues pour 2015 : modification des règles de calcul de la réduction Fillon, mise en place des deux taux pour la cotisation d'allocation familiale...
Mais pour cela, nous attendons des informations plus précises de la part de l'administration. Comme bien souvent, le ou les décrets d'application risquent de paraître toute fin 2014 seulement. Sans parler de la circulaire de l'ACOSS, document indispensable pour bien comprendre les règles d'application, qui ne sera certainement pas connue avant mi-janvier.
Nous ferons toutefois le maximum pour vous transmettre ces informations au plus tôt.


Le coût

Un rappel bienvenu: la mise à disposition de la version 8 sera gratuite pour tous les clients bénéficiant d'un contrat de maintenance. Contrairement à ce que pratiquent de nombreux autres éditeurs, il n'y aura pas de surcoût pour disposer de la version 8 du logiciel LDPaye, ni pour acquérir le « module DSN ». Celui-ci sera livré en standard dans LDPaye Version 8.

Le développement de ce module DSN a nécessité une énorme implication de nos équipes depuis 10 mois, ce qui entrainera une réévaluation des contrats de maintenance, mais seulement à compter du 1er janvier 2016.

Nous attirons votre attention sur le fait qu'une formation sera indispensable. Nous estimons aujourd'hui ce besoin de formation et d'accompagnement à 2 à 3 jours : installation de la version 8 et migration des données, découverte des tenants et aboutissants de la DSN, mise en place  des paramétrages DSN, accompagnement pour l'établissement des premières déclarations, formation aux autres nouveautés de la version 8... Pour tout cela, rien ne vaut la présence à vos côtés d'un consultant spécialisé.


Pour conclure, sachez que les équipes commerciale et technique LD SYSTEME seront pleinement disponibles à partir de février 2015 pour répondre à toutes vos questions sur LDPaye Version 8 et le support de la DSN, et pour planifier avec vous sa mise en oeuvre dans les meilleures conditions.

A bientôt.


Si vous ne pouvez visualiser pas correctement ce mail, cliquez ici
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre lettre d'informations, veuillez vous désinscrire en cliquant ici
LD SYSTEME © 2019