Leader français des logiciels de gestion et expert en infrastructure réseaux

 Accueil >  Services >   Support 
Menu des thèmes

Lettres d'information

Actualités

LDCompta - Héritage des droits d'accès pour les dossiers d'archives
Note créée le 9/8/2012

La gestion des dossiers d'archives, permettant un accès très simple aux données des années antérieures, est une chose qui est désormais parfaitement intégrée dans LDCompta depuis la version 9. Mais il restait une difficulté pour les entreprises mettant en œuvre des droits d'accès aux dossiers : il fallait dupliquer les règles de sécurité pour chaque nouvelle archive...

Il est désormais possible de faire en sorte que la gestion des droits des dossiers d'archives soit alignée sur celle des dossiers "courants", ce qui évite donc d'avoir à recréer des autorisations (droits d'accès au dossier lui même, et éventuellement aux domaines si on a créé différents domaines de sécurité) pour chaque nouveau couple (code dossier archive, code utilisateur), après chaque clôture d'exercice ayant entrainé l'ouverture d'un nouveau dossier d'archives.

Pour cela, il suffit de créer un domaine de sécurité AAU (Accès Archive Utilisateur). La simple existence de ce domaine AAU entraine automatiquement l'héritage des autorisations pour tous les dossiers d'archives, quelle que soit la société "mère" et quel que soit l'utilisateur (sauf note 1 ci-dessous).

Si l'on souhaite n'appliquer cet héritage qu'à quelques sociétés d'archives et/ou quelques utilisateurs, il faut créer un droit d'accès au domaine pour chaque triplet (Société "mère", Utilisateur, Domaine AAU) pour lequel on souhaite qu'il y ait héritage des droits sur les dossiers d'archives (avec un niveau d'accès quelconque, ce niveau n'étant d'aucune utilité ici). Dans ce cas de figure, les utilisateurs n'ayant pas de droit explicitement défini sur ce domaine AAU pour la société "mère" continueront à utiliser les droits définis spécifiquement sur le dossier archivé (même fonctionnement que ce qui se faisait auparavant).

Notes
  1. dans le cas où on a simplement créé le domaine AAU sans aucun droit d'accès particulier pour aucun utilisateur, par souci de compatibilité avec l'antériorité, l'héritage des droits de la société mère n'est réalisé que s'il n'existe aucun droit défini pour le dossier d'archives lui-même et l'utilisateur courant. Si on veut donc utiliser ce nouveau mode de fonctionnement pour des dossiers d'archives anciens pour lesquels on avait déjà mis en place des sécurités particulières, il faut effacer tout ce qui concerne ces dossiers d'archives dans les deux tables Droits d'accès aux sociétés et Droits d'accès aux domaines.

  2. lorsque pour un dossier d'archive et un utilisateur donnés, les droits sont hérités depuis la société mère, tous les autres droits éventuellement définis au niveau du dossier d'archive sont ignorés.

 

\n