Leader français des logiciels de gestion et expert en infrastructure réseaux

 Accueil >  Services >   Support 
Menu des thèmes

Lettres d'information

Actualités

LDCompta V10 - Améliorations Janvier 2016
Note créée le 29/1/2016

Plusieurs améliorations notables sont proposées dans le dernier package correctif de LDCompta Version 10, publié fin janvier. Découvrez les ici.

Le package correctif LDCompta Version 10 Niveau 171, diffusé fin janvier 2016, comprend deux améliorations qui peuvent vous faciliter le quotidien, décrites ci-après.

Gestion des comptes de TVA mensuels dans les écritures périodiques

Il est désormais possible d'utiliser un compte de TVA mensuel dans les écritures périodiques, sur le même principe que ce qui existait déjà en saisie des écritures par pièce.
Pour que cela fonctionne, il faut :

  • qu'il existe un code TVA défini avec l'option Un compte par mois
  • lors de la création de l'écriture périodique, référencer sur la ligne correspondant à la TVA, le préfixe du compte de TVA à l'identique de celui qui est défini pour le code TVA souhaité.
Avec ceci, lors de la comptabilisation de l'écriture périodique, le compte de TVA sera choisi en fonction de la date d'échéance si elle est renseignée, en fonction de la date de comptabilisation sinon.

Rapprochement bancaire - Appel de la saisie pièce

Depuis la procédure de rapprochement bancaire, il est maintenant possible d'appeler la procédure de saisie des écritures par pièce sans sortir du rapprochement en cours. On dispose pour cela d'un bouton Saisie pièce au bas de la fenêtre du rapprochement bancaire. Quand on clique sur ce bouton, on bascule dans la procédure de saisie des écritures par pièce. Sur le premier écran de cette saisie, le code journal est pré renseigné avec le code du journal de la banque en cours de rapprochement, la date d'écriture est pré renseignée par la date de l'écriture sur laquelle on se trouve au moment du clic sur le bouton Saisie pièce. Au retour de la saisie pièce, la ou les écritures ayant été ajoutées par cette saisie pièce (à condition qu'elles soient antérieures à la date d'arrêté du rapprochement bien sûr) sont présentées dans le rapprochement et peuvent donc être pointées. On est d'ailleurs positionné par défaut sur la première écriture ayant été ajoutée.
On peut ainsi plus facilement achever un rapprochement bancaire lorsqu'on s'aperçoit qu'il manque une écriture que la banque a constatée : plus besoin de valider provisoirement le rapprochement en cours pour aller en saisie pièce, puis rappeler le rapprochement pour le terminer. Tout peut se faire "à la volée".

Précisions :

Au retour de la saisie par pièce, le système relit toutes les écritures du compte de banque antérieures à la date du rapprochement en cours. Et il ajoute dans ce rapprochement toute écriture qui n'y était pas déjà antérieurement. Cela signifie que l'on peut légèrement "détourner" ce processus si la pièce manquante doit être saisie non pas en saisie "pièce", mais en saisie "règlement client", "règlement fournisseur" ou encore "écriture périodique". Il suffit, alors qu'on est en cours de rapprochement sur une première session de LDCompta, d'aller réaliser la saisie souhaitée dans une autre session de LDCompta, puis une fois cette saisie réalisée, de revenir à la première session de LDCompta, de cliquer sur le bouton Saisie pièce et de refermer immédiatement la saisie pièce sans rien saisir. Le système va quand même relire toutes les écritures du compte de banque et trouvera donc les nouvelles écritures saisies, même si elles l'ont été dans une autre session LDCompta.
Seule limitation quand même : le système tient compte uniquement des écritures ajoutées, pas des éventuelles modifications ou suppressions de pièces qui auraient pu être faites depuis une autre session LDCompta entre le début du rapprochement et le moment où l'on revient dans ce rapprochement après avoir cliqué sur le bouton Saisie pièce. La seule façon de prendre en compte d'éventuelles modifications ou suppressions de pièces est comme auparavant de valider le rapprochement en provisoire, puis de revenir sur celui-ci.

Au passage, 2 améliorations mineures ont également été apportées dans ce rapprochement bancaire :

  • dans le champ de recherche par montant, on dispose désormais du champ de saisie "formule" comme dans la plupart des autres champs de saisie d'un montant de LDCompta, dès qu'on frappe une touche = + - * / ou F4 alors que le focus est dans ce champ.
  • dans la fenêtre de saisie des critères de filtrage, on dispose d'un bouton Tout effacer permettant en un seul clic d'effacer tous les critères de recherche présentés dans la fenêtre.


Mais aussi ...

Par ailleurs, pour répondre à une demande croissante en matière de sécurité des virements émis depuis LDCompta, les modifications apportées aux IBAN des tiers sont désormais historisées.
Depuis la fiche d'un tiers (fournisseur, client ou autre auxiliaire), un nouveau bouton Historique sur l'onglet Paiement permet d'accéder à l'historique des modifications des IBAN du tiers. Depuis cette fenêtre de consultation de l'historique des modifications d'IBAN, on peut élargir la recherche, soit pour un autre tiers, soit pour tous les tiers, avec une possibilité de filtrage par date de modification. Cet historique est également consultable depuis la nouvelle option de menu Outils/Historique des modifications d'IBAN.
Les éléments historisés sont : Date de la modification, Code utilisateur LDCompta ayant réalisé la modification, Programme utilisé pour effectuer la modification (saisie dans une fiche ou procédure d'interface standard), Type de modification réalisée : création ou suppression d'un IBAN (si un IBAN est modifié, cela correspond à une suppression puis une création) et/ou changement de l'IBAN principal.
Attention : si vous exploitez LDCompta dans un environnement Client/Serveur AS/400, notez que seules les modifications d'IBAN réalisées depuis la saisie des fiches tiers dans LDCompta ou depuis la procédure d'interface standard (en mode Windows) sont historisées. Si les fichiers clients et/ou fournisseurs sont mis à jour directement dans la base de données DB/2 AS/400 par des procédures spécifiques développées en dehors de LDCompta, l'historisation des IBAN n'est pas prise en charge.

Autre amélioration à connaitre : il est désormais possible d'épurer l'historique de modification des écritures depuis le menu Outils/Gestion des fichiers/Epuration des fichiers. Cette épuration est également proposée lors de la clôture annuelle. Celle-ci peut s'avérer utile si vous utilisez LDCompta depuis de nombreuses années : si vous modifiez fréquemment des pièces, cet historique finit par occuper beaucoup de place. D'autant qu'il est dupliqué dans le dossier d'archive qui est constitué automatiquement à chaque clôture d'exercice. On peut donc nettoyer cet historique sans crainte dans le dossier courant : en cas de contrôle, on pourra toujours retourner consulter cet historique directement dans le dossier d'archive.

Enfin, l'état présentant les délais de paiement, demandé par la plupart des contrôleurs de gestion et accessible depuis le menu Edition/Délais de paiement, a été amélioré :
  • On présente désormais le détail des délais de paiement en distinguant sur 2 lignes distinctes Ecritures échues et Ecritures non échues. Cette distinction se fait sur la date d'échéance des écritures : antérieure ou pas à la date d'arrêtée demandée.
  • L'utilisation des 5 colonnes de l'état est un peu différente de ce qui se faisait auparavant. Pour chacune des 3 premières colonnes, on peut choisir le nombre de jours correspondant au délai de paiement maximum des écritures sommées dans la colonne (par exemple, jusqu'à 30 jours en colonne 1, 60 jours en colonne 2, 90 jours en colonne 3). La colonne 4 reçoit toutes les écritures ayant un délai au delà de celui indiqué pour la 3ème colonne. La colonne 5 présente toujours le total des colonnes 1 à 4.
  • On a désormais le nombre d'écritures correspondant à chaque montant apparaissant au croisement d'une ligne (Echues ou Non échues) et d'une colonne (Délai de paiement). Par défaut, toutes les écritures sont décomptées. Si on veut ne décompter que les écritures correspondant à des factures ou avoirs, il faut indiquer la liste des journaux d'achat et de vente sur le 2ème onglet de la fenêtre permettant de lancer cet état.

 

\n