Leader français des logiciels de gestion et expert en infrastructure réseaux

 Accueil >  Services >   Support 
Menu des thèmes

Lettres d'information

Actualités

Réduction Fillon - Feuille Excel de contrôle améliorée
Note créée le 16/12/2015

Une nouvelle version de la feuille de calcul Excel permettant de contrôler ses réductions Fillon a été publiée.

Commençons par dire qu'il ne s'agit que d'une amélioration de l'ergonomie de cette feuille, l'ancienne feuille de calcul peut d'ailleurs toujours être utilisée, les formules de calcul de la réduction Fillon n'ayant pas changé depuis janvier 2015.
La nouvelle feuille est cependant plus pratique, notamment parce que la saisie des différents éléments nécessaires au calcul de la réduction s'approche davantage de ce qu'on voit sur le bulletin de paye. Cette nouvelle feuille est disponible en téléchargement ici ainsi que sur la page des documentations de LDPaye.

Parmi les nouveautés de cette feuille, citons :
  • on saisit désormais le brut mensuel, le montant des primes et indemnités dont le montant ne varie pas en fonction de l'absence (n'est nécessaire que les mois où il y a une absence saisie en colonne E), le montant des absences et retenues IJSS liées aux absences maladie, AT, maternité, paternité,  les heures payées et les heures d'absence ;
  • des colonnes supplémentaires de calcul ont été ajoutées, de façon à visualiser précisément les différentes valeurs entrant en jeu dans le calcul du coefficient, ces valeurs pouvant ainsi être plus facilement comparées avec ce que l'on observe dans LDPaye ;
  • en survolant à la souris les différents en-têtes de colonnes (ligne 2), une bulle affiche des informations permettant de mieux comprendre où aller chercher les informations dans LDPaye (ou à quoi les informations calculées dans cette feuille peuvent être comparées dans LDPaye) ;
  • une aide à la saisie est proposée en vert, en partie basse de la feuille, pour décrire le cas des absences notamment et celui de la réintégration des IJSS ;
  • une colonne a été ajoutée pour inscrire le pourcentage de déduction forfaitaire pour les salariés concernés (10, 20 ou 30% pour les VRP par exemple), cette déduction forfaitaire influant bien sûr dans le calcul du coefficient.

 

\n